Totalement sport

GP de Grande Bretagne : Vettel la joue comme Button et relance le suspens


Sbastian Vettel revient 21 points du leader Button.


Sur les terres Britanniques du leader du championnat Jenson Button (Brawn GP), Sbastian Vettel a ralis la course parfaite, signant ainsi une seconde victoire cette saison. Pole position, meilleur temps au tour, leader tout du long et enfin victorieux, l'Allemand s'est adjug ce que les spcialistes de la F1 dsignent comme le "Grand Chelem". Un exploit rserv des grands noms tels que Schumacher ou Alonso, tous deux anciens champions du monde.

"a a trs bien march, j'avais une voiture fantastique, incroyable Je pouvais attaquer, attaquer, toujours plus, et les pneus taient trs constants. Ils taient trs bons" indiquant le vainqueur du jour.

Le Franais Sbastien Bourdais a quant lui abandonn.

Vettel seul au monde

Jamais personne n'a paru en mesure d'inquiter le pilote Red Bull, lanc telle une fuse aprs un dpart canon qui le voyait largement s'chapper tout par tour. Ni son coquipier Weber (2e), ni Barichello (3e) allaient pouvoir le rattraper. Et il suffisait alors de lever quelque peu le pied pour ne commettre aucun cart. L'erreur deux semaines auparavant qui avait profit Jenson Button lui restait sans nul doute en mmoire. Mais l'Allemand avait retenu la leon.

Le leader Button la trane

Impressionant sur les sept premires manches du championnat mais sans grande rsistance il est vrai, Jenson Button prouvait de son ct les plus grosses difficults, en qualifications (6e) comme en course (mme place grce aux arrts stratgiques). Son dpart rat l'emmenait au 8e rang et sa conduite n'apparaisait gure aussi souveraine que d'habitude. Devant son public et sur "son" circuit", le Britannique se plaignait notamment de la stabilit de sa monoplace, peu l'aise dans les virages. Sixime au final, l'essentiel, savoir glaner des points prcieux en vue du titre, tait sauf.

Massa sort la tte de l'eau

Concernant les grosse curies, la semaine s'est passe d'avantage dans la presse que dans les paddocks. Le litige opposant la FIA la FOTA (qui regroupe 8 grandes curies dont Ferrari et McLaren) bat son plein et la menace d'un championat parallle plne.

Dans les faits, Ferrari a dmontr toujours une grosse fbribilit tandis que McLaren coulait littralement avec un Hamilton (15e) et un Kovalainen (17e) cantonns l'arrire du peloton. Pour la Scuderia, le bilan a t meilleur grce au vice champion du monde en titre, le Brsilien Massa, enfin aux avants postes avec une prometteuse 4e place. Kimi Raikonnen terminant de justesse dans les points en 8e position.





22/06/2009
0 Poster un commentaire

A dcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres