Totalement sport

Les Lakers remportent leur 15e championnat NBA face à Orlando


Kobe Bryant triomphant
REUTERS

Au terme d'une 5e rencontre totalement maîtrisée et largement remportée (99-86) sur le parquet d'Orlando, les Lakers de Los Angeles ont ajouté un nouveau titre à leur palmarès déjà bien garni. Plus adroits (50% à trois points contre moins de 30% à Orlando), plus conquérants (47 rebonds pris contre 36), il n'y a pas eu photo.

Kobe Bryant meilleur joueur de la Finale

Dominateurs tout au long de cette série finale, jamais le trophée le plus prestigieux du monde du basket-ball n'a paru pouvoir échapper aux coéquipiers de Kobe Bryant. Aux côtés de ses fidèles lieutenants Pau Gasol et Lamar Odom, ce dernier, décisif encore hier avec 30 points, a d'ailleurs été désigné MVP de la finale, c'est à dire meilleur joueur sur l'ensemble des rencontres. Une première pour l'ailier californien qui en est désormais à son 4ème titre.

Ici contre Utah, Kobe Bryant a mené match après match les Lakers vers le titre avec ses grosses performances.

Une saison parfaite

1er de la conférence Ouest devant des équipes telles que San Antonio, Denver ou Phoenix, les Lakers n'ont jamais douté un seul instant, notamment avec l'élimination du rival Boston face à Orlando. Après cela, la porte semblait grande ouverte.

Après sept saisons de disette et un an après le cuisant échec enregistré face à Boston, Bryant et ses Lakers ont ainsi pris une éclatante revanche au détriment d'une formation du Magic finalement trop tendre pour résister à la détermination des Californiens. "Il n'était pas question de laisser passer cette chance d'en finir. Il fallait en terminer dès ce soir car on ne voulait pas relancer Orlando", reconnut Bryant.

Plus très loin du record de Boston et de Michel Jordan

Quinze titres au palmarès de la ville. Reste que les Celtics sont toujours l'équipe la plus sacrée avec 17 trophées. Si Bryant (31 ans en août), parvenait à donner deux titres de plus aux Lakers, il égalerait alors son idole, Michel Jordan, avec six bagues. Pour le moment, Kobe et compagnie sont seuls au monde. L'histoire n'est peut-être pas terminée...

"Shaq, va te faire voir !"

Le pivot de Phoenix, ancien coéquipier de Bryant à Los Angeles, s'est fendu d'un message de félicitations sur son Twitter. Faisant preuve de son habituel sens de l'humour, le Shaq a ainsi écrit "Félicitations Kobe, tu le mérites. Tu as joué un super basket. Profites-en, mec, profites-en. Et je pense savoir ce que tu te dis maintenant : "Shaq, va te faire voir !"". Sous le jersey de Cleveland probablement la saison prochaine aux côtés de LeBron James, O'Neal espère bien succèder aux Lakers pour un enième titre. Chiche ?




15/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres