Totalement sport

Ligue des Champions : Lyon a fait parler l'expérience


Après la défaite de Marseille et le nul de Bordeaux, le bilan n'était pas fameux. La pression était donc sur les épaules des Lyonnais, rompus à l'exercice européen à l'entame de leur 10e campagne consécutive. L'expérience a parlé et Lyon s'est imposé sur ses terres 1-0 grâce au jeune Pjanic.

Le jeune Miralem Pjanic détonne en Coupe d'Europe (reuters)

Mieux qu'en 2008

L'an passé, la première journée avait tourné au fiasco et seul Lyon avait ramené un point lors de la première journée face ... à la Fiorentina (2-2) après avoir été mené 0-2.

Mais cette fois, l'ex champion de France a retenu la leçon et ne s'est pas fait prendre au piège concocté par les Italiens pour faire dérailler la machine OL. Dès la 20e minute, Bastos en a fait les frais et doit sortir sur blessure à la suite d'un contact avec Marchioni.

La Fiorentina prise à son propre piège

Comble de l'ironie ? Pris à leur propre piège lorsque Gilardino vient placer un violent coup de coude à Toulalan et est expulsé à quelques encablures de la pause. Quelques minutes plus tôt, Lisandro s'est vu injustemment refuser l'ouverture du score.

Le tournant du match sans aucun doute ...

Et après ce premier acte des plus monotones, le réveil sonne dès la reprise avec un monopole du ballon côté français pour finalement des actions assez mal exploités ou bien sauver in extremis par le Tricolore Sébastien Frey.

Le salut ne vient qu'à l'orée du dernier quart d'heure. Pjanic, dépositaire du jeu Lyonnais hier, reprend le cuir à bout portant pour tromper Frey, à terre.

Un petit but et trois gros points pour Lyon

L'homme du match : Miralem Pjanic. Il a offert trois points précieux à son équipe et confirme ainsi son excellent début de saison tant en Ligue 1 qu'en Coupe d'Europe (barrages).

Mérite un + : Lisandro. Aurait pu ouvrir son compteur but à plusieurs reprises, notamment juste avant la mi-temps. A pesé constamment sur la défense Italienne.

Frey. Des sauvetages encore décisifs comme à son habitude mais doit s'incliner sur la frappe de Pjanic. A encore prouvé son énorme talent aux yeux des Français.

Mérite un - : Gilardino. Un coup de coude inutile qui a penalisé toute son équipe.

Dans l'autre rencontre, Liverpool a lui aussi assuré le service minimum (1-0 but de Kuyt) face aux modestes Hongrois de Debrecen. Les Anglais sont co-leader avec Lyon.

Groupe F : Le choc Inter-Barcelone n'a pas eu de vainqueur (0-0) tandis que Dynamo Kiev a renversé la vapeur pour battre les Russes de Kazan (3-1) et prendre la tête du groupe.



Ibrahimovic n'a pu trouver la faille dans la défense de l'Inter
(reuters)

1- Dynamo Kiev 3 pts

2- Barcelone 1 pt

2- Inter 1 pt

4-Rubin Kazan 0 pt

Groupe G : Match nul (1-1) entre Sttutgart et les Rangers alors que Séville a facilement disposé de l'Unirea (2-0).

1- FC Séville 3pts

2- Sttutgart 1pt

2- Rangers 1pt

4- Unirea 0pt

Groupe H : Arsenal s'est fait une belle frayeur mais s'est imposé au Standard (3-2) après avoir rapidement été mené 2-0. Olympiakos gagne aussi (1-0).

1- Arsenal 3pts

2- Olympiakos 3pts

2- Standard 0pt

4- Alkmaar 0pt




18/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres