Totalement sport

Paris gâche

En quart de finale aller de la Coupe de l'UEFA, Paris et le Dynamo Kiev se sont neutralisés (0-0), au Parc des Princes. Si tout n'est pas perdu, les parisiens se sont néanmoins fortement compliqués la tâche. Un petit but d'avance n'aurait pas été malvenu.

Plus dur que contre Braga

Comme contre Braga, le club de la capitale a dû se contenter d'un score nul et vierge devant son public. Peu rassurant quand on doit se rendre la semaine prochaine chez le leader ukrainien et le bouillant public de l'est. L'OM peut en témoigner ...

Quasiment l'équipe type

Hoarau, Rothen et Landreau alignés, Makelele et Giuly sur le banc (tout le match par ailleurs), la composition de Paul Le Guen avait d'emblée des allures d'équipe première contrairement aux rotations des tours précédents. Mais sur le terrain, pas de grande différence. L'animation du jeu quasi nulle, peu de rympte, le seul Sessegnon ne trouvait guère de coéquipiers pour le dernier geste. Hoarau et Luyindula butant inéxorablement sur une défense ukrainienne appliquée. Mais le milieu de terrain parisien n'est cependant pas parvenu à être décisif malgré plusieurs tentatives (25e, 82e) et une ocassion en or ratée par Chantôme seul face au but mais qui écrasait trop sa frappe (31e) après un centre en retrait du même Sessegnon. Symbole même du manque de réalisme parisien, Sessegnon ratait une échappée seul au but en tentant le crochet de trop (58e). Les entrées successives de Kezman, Maurice et de Pancrate n'y changeait rien. Autant de munitions gâchées qui risquent de coûter cher à Paris.



10/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres