Totalement sport

Que faisait Luyindula ?

Une chose est sre aujourd'hui en Equipe de France : Raymond Domenech aime les surprises, celles de dernire minute notamment. Les expriences Baf Gomis ou encore Steve Savidan ont fait semble t-il choux blanc, malgr le doubl du stphanois contre l'Equateur avant le dernier Euro. Mais il en faut plus pour dcourager le slectionneur des bleus.

Luyindula plutt que Benzema ou Gourcuff
En effet, la composition de samedi avait de quoi surprendre, tout du moins en attaque. Alors que Benzema payait sans doute sa baisse de rgime des dernires semaines en dbutant sur le banc, on pouvait s'attendre voir un Yohann Gourcuff assez l'aise dans ses dernires sorties face la Roumanie puis la Serbie. Trop facile. Que serait Domenech sans cette facult nous mener l o on s'y attend pas. Au contraire, c'est Peggy Luyindula, l'un des acteurs principaux du renouveau parisien, qui sortait de son chapeau de magicien. Pourquoi pas dirons nous ? Qui ne tente rien n'a rien. L'attaquant parisien n'en est pas sa premire slection. Dj, dans son pass lyonnais, il avait pu goter aux honneurs de la slection.

Un effet de surprise, quel effet ?
L'effet de surprise peut tre ... Mais quel effet de surprise au final ? Luyindula a sans doute t le plus surpris de sa titularisation dans l'histoire. L'ancien marseillais na gure pes sur son cot et a perdu une multitude de ballons malgr quelques belles acclrations. Sa relation avec Ribry, son entente avec Henry n'ont gure t la hauteur des esprances. Comme pour les deux prcdents exemples, le slectionneur n'a pas abattu la bonne carte. La victoire a attnue le dbut d'une nouvelle polmique sur quelques choix discutables. Va savoir, pourquoi pas Robert Pires mercredi sur le flanc gauche ? Tant qu' faire...












31/03/2009
0 Poster un commentaire

A dcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres